>>, Portrait de femmes d'équitation, Portraits>Portraits : Les « FEMMES DE TÊTE » DU JUMPING INTERNATIONAL DE DINARD

Portraits : Les « FEMMES DE TÊTE » DU JUMPING INTERNATIONAL DE DINARD

Portraits : Les « FEMMES DE TÊTE » DU JUMPING INTERNATIONAL DE DINARD

Du 2 au 5 août prochain, au stade du Val Porée, le Jumping International de Dinard sera l’occasion d’admirer quelques-uns des meilleurs pilotes du saut d’obstacles mondial en selle sur leurs meilleurs chevaux. Et parmi les 50 élus au départ du prestigieux CSI 5*, une poignée de cavalières qui rivaliseront à armes égales face à la concurrence masculine. Gros plan sur ces femmes d’exception qui seront elles aussi en compétition…

Lauren HOUGH (USA), 41 ans
Issue de parents cavaliers, Lauren a la passion du cheval dans le sang. Baignée dans l’univers du sport équestre depuis sa naissance (ses parents dirigeaient les écuries de Sutton Place en Californie), elle fait ses débuts à poney avant de poursuivre en tant que Junior, en Hunter et en Saut d’obstacles. En 1994, la jeune Lauren remporte le concours de Saut d’obstacles de l’USEF et est nommée recrue de l’année de la Pacific Coast Horseman’s Association ; une échéance qui marque les débuts d’une brillante carrière. Présente aujourd’hui dans le Top 50 mondial (actuellement n° 34), Lauren Hough a représenté les USA aux Jeux olympiques 2000 (6e place par équipe), aux championnats du monde 2010 (10e place par équipe), à 6 finales Coupe du monde (2010, 2008, 2007, 2005, 2002, 2001) et à 4 Jeux Panaméricains où elle a été médaillée à 3 reprises (2015, 2007, 2003).

Janika SPRUNGER (SUI), 31 ans
Issue elle aussi de parents cavaliers et d’une famille de sportifs de haut niveau, c’est tout naturellement que Janika commence à 4 ans, à poney, et la compétition à 8 ans. 2005 marque sa première sélection en championnats Junior sous les couleurs suisses, son pays natal. Il en suivra bien d’autres. En 2006, elle remporte sa première médaille d’or par équipe aux championnats d’Europe Jeunes cavaliers. Performance qu’elle réédite en 2008. En tant que Seniors, elle est sélectionnée pour l’Euro 2013 et 2015, année où elle remporte la médaille de bronze par équipe. Membre de l’équipe Suisse aux J.O. 2016, Janika a terminé 6e par équipe. Elle s’illustre aujourd’hui dans les plus grands concours du monde, et occupe actuellement la 59e place du classement mondial.

Photographie Eric KNOLL. Jumping International de Dinard 2017. CSI 5*. Luciana DINIZ (POR). LENNOX

Luciana DINIZ (POR). LENNOX-Photographie Eric KNOLL. Jumping International de Dinard 2017. CSI 5*.

Luciana DINIZ (POR), 48 ans
Née dans une famille très impliquée dans l’univers du cheval, Luciana Diniz a été imprégnée dès son plus jeune âge. D’origines brésiliennes, elle commence l’équitation à 9 ans en s’illustrant sur les rectangles de Dressage à Sao Paulo. A 11 ans, elle s’oriente plutôt vers le Saut d’obstacles avant de rejoindre, à 18 ans, les écuries de son entraineur, Nelson Pessoa, en Belgique. Cavalière internationale, elle concourt pour le Brésil jusqu’aux Jeux Equestres Mondiaux de 2006, année où elle choisit de passer sous les couleurs du Portugal, pays de son grand-père. L’actuelle n°29 mondiale compte à son actif 3 participations aux J.O (2016, 2012, 2004), 2 en championnats du monde (2006, 1994), 5 en finales Coupe du monde (2014, 2013, 2012, 2011, 2010) et 6 en championnats d’Europe (2017, 2015, 2013, 2011, 2009, 2007).

Gudrun PATTEET (BEL), 33 ans
Précoce, c’est à 2 ans que Gudrun commence à monter Polly, un poney offert par ses parents. Associée à 4 poneys différents, la jeune Gudrun récolte pas moins de 11 titres nationaux en Saut d’obstacles, en Hunter et en Dressage. Sa vocation est toute trouvée. A 13 ans, elle est sacrée championne de Belgique et ce n’est que le premier titre d’une longue série durant sa période de Juniors à Jeunes cavaliers. Cavalière internationale, elle concourt aujourd’hui au plus haut niveau et est régulièrement classée dans les concours les plus prestigieux de la planète.

Laura RENWICK (GBR), 44 ans

Photographie Eric KNOLL. Jumping International de Dinard 2016. CSI 5*. Derby Tropicana Laura RENWICK (GBR). REMBRANDT BLUE

Photographie Eric KNOLL. Jumping International de Dinard 2016. CSI 5*. Derby Tropicana
Laura RENWICK (GBR). REMBRANDT BLUE

A 11 ans, Laura commence à monter à poney dans le centre équestre de sa mère. Si elle est déjà « touche à tout », c’est vers le Saut d’obstacles qu’elle s’oriente définitivement. Elle met pourtant ses ambitions de cavalière de côté à 18 ans, lorsqu’elle décide de trouver un emploi régulier. Pendant 3 ans, elle occupera successivement la fonction d’hôtesse de l’air, celle de commerciale dans le détail puis partira en Espagne pour une année. A 25 ans, la passion du cheval ne l’ayant jamais quittée, elle fait son retour en Saut d’obstacles après avoir acheté un jeune cheval. La cavalière Britannique est connue pour être l’une des plus rapides de la discipline et pour avoir totalisé le plus grand nombre de victoires en compétitions nationales et internationales. Laura Renwick, dont les idoles sont Roger Yves Bost (FRA) et Marcus Ehning (ALL), a remporté le Derby Tropicana de Dinard en 2015 et 2016 avec Rembrandt Blue, son fidèle partenaire.

Pénélope LEPREVOST (FRA), 38 ans

Pénélope LEPREVOST (FRA),Photographie Eric KNOLL. Jumping International de Dinard 2017. CSI 5*

Pénélope LEPREVOST (FRA),Photographie Eric KNOLL. Jumping International de Dinard 2017. CSI 5*.
Penelope LEPREVOST (FRA). URANO DE CARTIGNY

Pénélope Leprevost n’est pas issue du monde équestre. La petite fille, qui adore les animaux, tombe amoureuse des poneys après une visite dans un cirque. A 3 ans, l’enfant timide apprend à monter à Rouen. Transformée au contact de ses montures, elle fait son entrée dans l’univers de la compétition à 6 ans à l’occasion des championnats de France à Lamotte Beuvron. Cavalière Amateur à ses débuts, elle opte pour une carrière « Pro » en 2000 après l’obtention de son baccalauréat. Douée, la carrière de Pénélope décolle en 2005. La championne de France 2006 et 2007 connait ensuite ses premières sélections en équipe de France. Celle qui a longtemps trusté le Top 10 mondial compte à son actif 3 sélections en championnats d’Europe (2017, 2015, 2011), 4 en finales Coupe du monde (2016, 2015, 2013, 2010), 2 aux Jeux Equestres Mondiaux (2014, 2010) avec une médaille d’argent par équipe remportée à chaque fois, et 2 participations aux Jeux olympiques en 2012 et 2016 ; année où la cavalière française décroche le titre tant convoité de championne olympique par équipe.

Margaux ROCUET (FRA), 25 ans
Née de parents cavaliers et à la tête de leur écurie, Margaux est « tombée dans la marmite » du concours toute petite. Travailleuse et compétitrice dans l’âme, elle concourt en Children à 13 ans. En 2006, elle est double médaille d’or (en individuel et par équipe) aux championnats d’Europe Children. En 2008 et 2009, elle fait partie de l’équipe de France en lice aux championnats d’Europe Junior. En 2011 et 2014, elle est sélectionnée pour participer aux championnats d’Europe Jeunes cavaliers. C’est en 2014 que sa carrière va prendre une autre dimension grâce à sa collaboration avec Edouard de Rothschild qui lui confie des chevaux. L’homme d’affaires l’invite à partir s’entraîner en Allemagne aux côtés de Luciana Diniz et de Ludger Beerbaum, le multimédaillé allemand. En 2015, la jeune Bretonne étudie à la Rolex Young Riders Academy sous la direction de Jos Lansink, le champion du monde 2006 néerlandais.
Autant de mentors qui feront son apprentissage et sa force… Celle qui admire tant Marcus Ehning (ALL) et les Français, Patrice Delaveau et Julien Epaillard, foule désormais les mêmes pistes de concours que ses idoles.

Si Laura Renwick est déjà parvenue à s’imposer à deux reprises consécutives avec son magique Rembrandt Blue dans le Derby Tropicana, qui de ces femmes d’élite pourra inscrire son nom au palmarès du Rolex Grand Prix de Dinard, jusqu’ici resté sous la coupe de la gente masculine ?

Jumping International de Dinard (CSI 5*)

JUMPING INTERNATIONAL DE DINARD, SO CHIC!

Programme complet : https://jumpingdinard.com/wp-content/uploads/programmesportif2018.pdf

Entrée gratuite. Restauration sur place dans le village des exposants. 

Retransmissions TV du Derby Tropicana et du Rolex Grand Prix de Dinard en Live sur beIN Sports et en Live streaming sur clipmyhose.tv

By |2018-07-20T21:50:59+00:00juillet 20th, 2018|CSI5*, Portrait de femmes d'équitation, Portraits|0 Comments

About the Author:

Catégories d’événements

Archives des événements

Calendrier des événements

novembre 2018

News

Articles Récents

News Archives

Aller à la barre d’outils